Adopter un bon régime alimentaire et un mode de vie sain concourt à une bonne santé. Ainsi, vous pouvez opter pour le régime cétogène qui offre de nombreux bienfaits. Utilisé depuis des dizaines d’années contre certaines pathologies comme l’épilepsie, ce régime s’avère aussi très efficace pour perdre du poids. Il vous amène à changer vos habitudes alimentaires afin de prendre soin de votre cerveau et de votre corps. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les bienfaits qu’il apporte à l’organisme ? Retrouvez tous les détails dans les lignes à suivre.

Tout savoir sur le régime cétogène

De plus en plus de personnes adoptent le régime cétogène en raison de ses particularités et ses effets bénéfiques sur l’organisme. Il se différencie du régime alimentaire équilibré et s’est progressivement fait une place parmi les solutions amaigrissantes du marché.

Définition

D’après l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation), un adulte doit consommer un repas composé de 10 à 20 % de protéines, 35 % de lipides et 40 à 55 % de glucides. C’est dans ce sens qu’on parlera d’un régime plus ou moins équilibré. Mais avec le régime cétogène, les bases nutritionnelles changent.

En effet, ce régime est essentiellement riche en lipides et pauvre en glucides. Autrement dit, en adoptant le régime cétogène, vous consommerez plus d’aliments riches en gras et réduirez les céréales et tubercules riches en sucres. Cette réduction de sucres dans l’alimentation aura pour effet de mettre votre organisme en état de cétose.

Principes

Le régime cétogène est encore appelé « Keto ». Dans cette forme d’alimentation, les glucides et sucres représentent 5 % des calories apportées à l’organisme par jour. Le pourcentage des protéines reste inchangé (20 %) et les lipides représentent 75 % des calories totales apportés par le repas. Les sucres étant très limités dans l’alimentation cétogène, l’organisme puise d’une part dans ses réserves de glycogène et d’autre part dans les matières grasses en stock pour la production d’énergie.

Généralement, le corps puise dans ses réserves de lipides après épuisement du stock en glycogène. Dès lors, le foie commence à produire des déchets ou corps cétoniques. Lorsque vous adoptez une alimentation Keto, votre organisme se transforme après quelques jours en « brule graisse ». D’où l’importance du régime cétogène dans la perte de poids.

Les différents types de régimes cétogènes

Dans une alimentation cétogène, ce sont les réserves de graisse qui remplacent le glycogène et deviennent donc la principale source énergétique des cellules. Bien que la quantité des lipides soit plus importante dans une alimentation cétogène, les besoins nutritionnels varient d’un individu à un autre.

Ainsi, il existe trois types de régimes cétogènes et chacun d’eux est fonction de vos besoins nutritionnels et des objectifs que vous souhaitez atteindre (perte de poids, traitement du diabète 2…). Vous avez entre autres le régime cétogène modéré, strict et libéral.

L’alimentation cétogène modérée est plus adaptée aux personnes actives qui ne visent pas une perte de poids. Leur consommation quotidienne en glucides est souvent comprise entre 50 et 100 g, soit 10 % de calories provenant des sucres. Le régime libéral convient davantage aux personnes légèrement en surpoids et pratiquant très peu le sport.

Pour bénéficier des avantages de ce type de régime, vous devez réduire votre consommation glucidique à 50 g par jour. Le régime strict par contre convient plus aux personnes en surpoids et affectées par une maladie. Ce dernier régime veut que vous limitiez votre consommation journalière glucidique à 20 g.

Les signes qui prouvent que vous suivez un régime cétogène

En adoptant ce nouveau mode de vie, votre corps entre progressivement dans un état de cétose. Mais cet état est précédé d’un certain nombre de signes. En effet, cet état est caractérisé par une mauvaise haleine due à la libération des composés cétoniques au sein de l’organisme. Vous sentirez une odeur de vernis à ongles dans vos urines.

Ensuite, le manque d’appétit s’installera progressivement, ce qui contribuera à la réduction de la quantité des aliments consommés. Outre ces symptômes, vous ressentirez de la fatigue, des nausées et des crampes. En général, ces signes disparaissent après quelques jours pour permettre à votre organisme de s’habituer à son nouveau mode de vie.

En outre, pour suivre l’évolution de votre nouveau régime, vous devrez mesurer la teneur de cétose dans votre sang. À cet effet, vous avez le choix entre l’utilisation des lecteurs de glycémie et les bandelettes urinaires. Sachez que les bandelettes sont faciles à utiliser, mais qu’elles sont moins précises. Les lecteurs par contre sont très précis, mais très couteux.

Régime cétogène : aliments à consommer et ceux à proscrire

Pour réussir efficacement votre régime cétogène, certains aliments sont à privilégier et d’autres sont à éviter.

Aliments à consommer

En adoptant un régime cétogène, il est recommandé de consommer les aliments tels que : fruits de mer (saumons), huiles végétales, poissons, beurre, jus de citron, volaille, viande, avocat, olive, vinaigre, œufs, fromage à pâte dure, etc.

Il est également conseillé de consommer les légumes peu riches en glucides (laitue, épinards), l’huile de coco, le gras de canard, les fraises, les choux, la tomate, les aubergines, la crème sure, le café, le thé…

En outre, certains produits sont à consommer avec beaucoup de modération. Il s’agit entre autres du lait et ses produits dérivés, le vin, les légumes riches en glucides, l’alcool fort, le café sans sucre, etc.

Aliments à proscrire

Parmi les denrées à éviter dans votre alimentation cétogène, il y a le soja et ses dérivées (saucisses, huile…), la margarine, l’huile de maïs, les légumes racines (carottes, betteraves, oignons…), la crème glacée. On retrouve également dans cette même catégorie les aliments tels que : boissons gazeuses et sportives, bière, jus de fruits, pâtes, pain, riz et autres céréales.

Pour aller plus loin, vous devez aussi éviter le sucre, les biscuits, les légumineuses, le chocolat, le miel, le sirop, les confitures, les sauces sucrées, les compotes de fruits sucrés, les yaourts aromatisés, etc.

Avantages et inconvénients de ce régime

Adopter le régime cétogène présente des points positifs, mais aussi des points négatifs.

Les bienfaits

Au nombre des avantages qu’offre ce régime, vous avez :

  • L’adoption de bonnes pratiques alimentaires ;
  • La perte de poids ou effet yoyo ;
  • La sensation de satiété ;
  • Le meilleur apport en matières grasses de qualité :
  • L’efficacité sur le traitement des pathologies telles que les cancers, l’épilepsie, les maladies inflammatoires ;
  • La compatibilité avec certaines activités sportives (musculation…), etc.

Les Inconvénients

Comme inconvénients, ce régime :

  • n’est pas facile à suivre ;
  • entraine dès les premiers jours des effets secondaires parfois désagréables ;
  • est monotone ;
  • convient très peu avec la vie sociale commune, etc.

En somme, le régime cétogène constitue un mode de vie efficace pour la perte de poids et le traitement de certaines maladies comme le cancer, l’épilepsie, etc. Toutefois, ce régime est difficile à suivre en raison de ses principes très stricts qui consistent essentiellement à réduire la consommation des aliments riches en glucides.